Revenir

La tyrannie du commun85.00 DH

Casablanca - Casablanca 29 jours 18 heures 27 minutes
Type livres magazin

Description

Notre vie sociale ne se nourrit pas uniquement de la dynamique et de la volonté factuelles, elle est aussi le lieu d’un excès idéologique, de représentations collectives mystificatrices qui transforment les crédos hérités en vérités naturelles comme l’obsession religieuse, l’exaltation de l’identité, les stratégies de l’imposture et de la censure, le ressentiment face à l’Histoire, les formes exacerbées de la tradition, le rapport au corps, etc. En démonter les fausses évidences est à l’origine de ce livre. C’est une sorte de chagrin sociologique devant certains phénomènes extrêmes et « fascisants » de ce qu’on croit être la norme, la correcte attitude. Critique non en vertu d’un relativisme béat, mais pour l’écart nécessaire qui permet de penser, de rêver, de vivre autrement la quête du sens, la beauté de la différence, l’émancipation du sujet, la sortie de la communauté conservatrice, des présuppositions admises sans discussion, de la domestication de l’esprit. Sans donner un texte organique mais s’attachant à divers phénomènes significatifs, le présent ouvrage est chaque fois une tentative d’élucidation car la tyrannie du commun reste le pouvoir du commun qui ne supporte la discussion, les clairières de la subjectivité, la société ouverte, la quête inachevée. Si l’auteur s’alarme à ce point du sort de sa société, c’est qu’il y va de la respiration intérieure et d’un autre horizon de la sensibilité intellectuelle hors la pesanteur des dogmes et de leurs thuriféraires.